[FACEBOOK] Le retour des légendes urbaines 2.0


C’est la rentrée (je sais: ça fait mal !) et sur Facebook, en dépit de petites tragédies en bourse, les affaires reprennent. Vous avez certainement vu passer le hoax du moment (un revenant, d’ailleurs !):

A tous mes contacts: avec les changements de Facebook, tout le monde peut désormais accéder à des informations de personnes qui ne sont pas dans ses contacts. Il suffit pour cela qu’une personne fasse un commentaire ou clique sur « j’aime » pour que d’autres, qui ne sont pas dans sa liste d’amis, puissent accéder à ces informations.

Je ne souhaite pas que des personnes que je n’ai pas choisies comme contacts
sur FB puissent accéder à mes informations. Mais je ne peux pas le changer moi-même.
Je te demande donc de bien vouloir pointer la souris sur mon nom ci-dessus (sans cliquer), attendre que s’ouvre la fenêtre, pointer de nouveau la souris sur « amis » (sans cliquer). Ensuite cliquer sur « paramètres » et enlever la coche dans « commentaires et j’aime ». Ainsi, mon activité ne sera plus du domaine public. Merci!

FAUX, donc. Si cette chaîne reparaît aussi souvent sur Facebook (et avec un tel succès !), c’est peut-être tout simplement qu’elle concerne une fonctionnalité assez peu utilisée ?

Alors penchons-nous un instant sur la « manoeuvre » proposée – pointer la souris sur le nom d’un ami, sans cliquer, et attendre que la fenêtre s’ouvre:

La fenêtre en question nous indique le nombre d’amis en commun avec cette personne, dans quelle liste de contacts nous l’avons classée, et nous permet de lui envoyer un message privé.

« Amis » est la liste par défaut, si vous n’avez pas organisé vos listes, ou si vous n’avez pas classé votre contact. Survolons donc à présent la case en question – en l’occurrence « Amis »:

Le menu déroulant qui apparaît propose 3 zones:

  1. Zone de classement:  vous pouvez (re)classer votre contact dans telle ou telle liste
  2. Zone de paramétrage: pour indiquer si vous souhaitez que ses publications apparaissent dans votre flux d’actualité et de quel type de mises à jour vous souhaiter être informé.
  3. Zone d’action: pour suggérer des contacts à votre ami ou le supprimer de vos contacts

Attardons-nous donc sur la seconde zone en cliquant sur « Paramètres… »:

Deux zones à présent:

  1. Combien de mises à jour: afin de choisir si nous voulons suivre l’intégralité ou une partie seulement des publications de ce contact.
  2. Quel type de mises à jour: afin de sélectionner la nature des mises à jour qui nous intéressent.

En d’autres termes…

Le seul moyen de gérer qui peut voir nos publications (ou pas), c’est de prendre soin de nos paramètres de confidentialité. En prenant soin de ces réglages, nous choisissons ce que nous souhaitons partager, avec qui nous souhaitons le partager.

Puis, dans les informations que nous leur proposons, chacun de nos contacts peut sélectionner les informations qui l’intéressent – et, forcément, nous pouvons nous-même sélectionner les informations que nous voulons recevoir dans celles qui nous sont proposées. Sans que cela ne les rendent publiques, ou accessibles à des personnes étrangères.

Bref, en cette rentrée… On peut prendre le temps de checker nos contacts un à un pour organiser nos listes et notre fil d’actualité

Mais surtout, on prend quelques minutes pour vérifier nos paramètres de confidentialité 😉 !

Au fait…

Un autre hoax a la peau dure, alors pour mémoire: NON, Facebook ne nous propose toujours pas de savoir qui consulte notre profil. Ne vous laissez pas tenter et passez sagement votre chemin !

On reste connectés 😉 ?

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s