Vous reprendrez bien une perle ?


Pour le dernier article de l’année, je vais te faire une confidence, toi qui lis ces lignes : j’étais une enfant étrange ! Pour moi, la magie de Noël, ce n’était pas tant la venue du Père Noël (soyons honnête, j’aurais tout de même été très déçue qu’il ne passe pas par chez nous 😉 !). 

La vraie magie de Noël, c’était le réveillon. La soirée se préparait plusieurs heures – plusieurs jours, en fait ! – en avance, car toute la famille, ou presque, débarquait chez mes grands-parents. L’effervescence des préparatifs, c’était le meilleur moment !

Avec ce moment que j’attendais avec une impatience fiévreuse : la préparation des huîtres. Bien que ma grand-mère soit le maître d’oeuvre du repas, mon grand-père ne l’aurait jamais laissée manipuler des huîtres, que la nature a doté de coquilles passablement coupantes et résistantes, il faut bien l’avouer. Il se chargeait donc de la préparation des crustacés (que je ne trouvais pas vraiment jolis, soit dit en passant !), opération à laquelle j’assistais toujours avec une grande concentration. Car crois-moi ou pas, j’étais profondément persuadée que le jour viendrait où nous trouverions une perle.

Mon grand-père était le genre d’homme qui prenait les rêves des enfants très au sérieux. Et il avait un pouvoir très spécial : il était capable de transformer la moindre petite chose du quotidien en leçon de vie. Mais pas en vous assommant les choses avec grandiloquence, non : il y avait de la magie en lui, qui lui permettait de transformer cette petite chose en grande aventure, à faire pâlir Jack et son Haricot Magique !

Ensemble, nous n’avons jamais trouvé de perle dans les huîtres. Pourtant, nous en avons récolté beaucoup d’autres.

Un échec est un trésorLe vrai coeur des choses est parfois invisible.

Je te le disais, je ne trouvais pas les huîtres très jolies. En plus de leur forme étrange, et de leur apparence peu engageante, elles coupent, si l’on n’y prend pas garde. Mais ces drôles de créatures sont pourtant capables de fabriquer un trésor aussi joli et délicat qu’une perle.

Un peu comme un échec : cela nous semble toujours vilain, un échec. Il faut dire que ça coupe et que ça blesse – surtout le coeur et l’estime de soi d’un entrepreneur. Alors, on s’en passerait bien, et lorsqu’on en croise un sur notre chemin, on le laisserait volontiers derrière nous au plus tôt. Nous pourrions peut-être prendre le temps de vérifier si par hasard, il ne contiendrait pas un trésor insoupçonné ?

Sous le soleil ou sous la pluie, un pas en avant reste un pas en avant.

Si on ne prend pas le risque de tenir bon, quitte à s’écorcher les mains sur plusieurs coquilles vides, nous avons peu de chances de trouver le coquillage qui contient une perle.

Un échec est toujours un pas en avant.

Ce n’est pas confortable de prendre des risques, lorsque nous sommes entrepreneurs. D’autant qu’on peut être très prudent : cela ne nous protège pas d’un échec, petit ou grand ! Mais chaque erreur ou chaque coup du sort est aussi un pas en avant. Peut-être devrions-nous nous traiter avec bienveillance, à nous autoriser à faillir sur le chemin de notre réussite ?

Les bons points

La fin de l’année est propice aux bilans, en particuliers pour les entrepreneurs. Nous avons souvent tendance à lister consciencieusement tout ce qu’on a fait de bien, en nous accordant un bon point pour chacun de nos succès. Et si tu veux mon avis, toi qui lis ces lignes, c’est important de célébrer nos réussites, petites ou grandes.

Mais nous ne devrions pas sous-estimer nos erreurs et nos échecs (que celui qui n’en a pas croisé cette année lève la main 😉 !). Non ! Pas pour les ressasser et nous auto-flageller : pour en tirer ce qu’il y a de meilleur, avant d’abandonner leur coquille vide à 2013, qui s’en ira avec…

Qu’est-ce que tu en dis ?

On se revoit l’année prochaine et d’ici là… on reste connecté 😉 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s