#MidinetteStyle


Je sais. Je repousse chaque jour un peu plus les limites du slow blogging. Heureusement, une certaine personne (que je ne citerai pas… flippe pas, Morgane !) a l’art de lancer les débats. Notamment, sur l’art de la « midinetterie » (comment ça, ce mot n’existe pas ? Eh bien, maintenant, il existe !). Sur le moment, j’étais super inspirée. Et puis, l’élan est retombé tel un soufflet au fromage que j’aurais préparé (non, mes « talents » culinaires ne vont pas en s’améliorant). Parce que je vais te dire… être une midinette, parfois, c’est difficile. Ouais. Surtout quand tu es rédac’web et que certains clients de font « rédactionner » people et séries TV, et que tu es donc carrément plus exposée à ton côté obscur… Ouais. C’est très difficile. Voire même carrément douloureux. Je t’explique…

Ce qui est très difficile, c’est que la midinetterie couvre un large spectre. Elle peut par exemple te faire passer en mode groupie sans préavis. Et là, c’est le drame ! Tu peux vibrer de tout ton être devant les péripéties de héros improbables (qui évoluent aussi bien dans un soap opéra que dans un Walt Disney… ou qui hésitent entre un loup-garou et un vampire pour vivre heureux et avoir un seul enfant qui se révélera très flippant). Mais ça, à la limite, tu le fais dans le furtif. Si tu joues bien le coup, personne ne saura jamais que tu es capable de citer toutes les relations foireuses d’Ally McBeal, par exemple.

La midinetterie version groupitude peut aussi avoir des conséquences assez inattendues. En particulier sur ta conscience politique. Toute midinette à une référence culte. L’inégalé Orgueil & Préjugé, la version BBC qui a traversé le temps grâce à cette scène mémorable :

Ainsi, si tu as tendance à la midinettation (si, ce mot existe : je viens de l’inventer !), tu n’as certainement toujours pas surmonté l’épisode du Brexit.

Mais quand tu as tendance à ce type de midinettation, tu as aussi un petit faible pour les beaux gosses. Bah si, je suis désolée. La seule chose qui varie, ce sont les critères. Par exemple, je connais une midinette qui craque pour Hugh Grant. HUGH GRANT. Bon. Voilà. Je ne comprends pas, mais je l’accepte. Moi-même, je craque pour James Frain. Je conçois qu’il constitue lui aussi un choix discutable pour certaines.

AVERTISSEMENT

La midinettation sur le Beau Gosse est quand même susceptible de causer de sérieux dommages.

D’un point de vue statistique, le fantasme se fait vite bouffer par la réalité. 9 fois sur 10… tu découvres avec stupeur que le Beau Gosse est gay. Autant dire que tes chances sont limitées… Et la fois qui reste ? Cet enfoiré est marié. Avec une bombasse, de préférence. #VDM

D’un point de vue humain, tu perds foi en l’Humanité. Sérieusement. Un exemple au hasard… tu sais combien de tes Best/Facebook/Boulot friends sont raides dingues de Patriiiick ? (je ne te citerai pas… flippe pas Alex !).

Photo : MARCO GROB

Photo : MARCO GROB

A moment donné, j’ai envie de dire : et la solidarité féminine, bordel ? Un peu de décence, les filles. Et une pointe de dignité, merde ! Laissez-le moi et allez en trouver un autre, enfin !

Il faut aussi savoir que la midinetterie peut élever sensiblement ton niveau de stress au quotidien quand elle implique du Beau Gosse. Et si tu ne fais pas gaffe, tu peux vite faire une dépression.

Prenons l’exemple des Tudors. Si tu es jeune et que tu n’as pas connu ce monument télévisuel, sache que c’était l’ancêtre de Game of Thrones. C’était nettement moins sanglant, y’avait pas de dragon, mais tout le monde tombait les costumes, et ça couchait beaucoup. Oui, ça parlait aussi vaguement de l’histoire d’Angleterre et plus précisément du règne d’Henri VIII… je ne vais pas entrer dans les détails non plus ! Mais le coup d’Henri VIII, faut qu’on en parle, parce que c’est lui :

jrm

Lui, tu savais dès le début de chaque épisode qu’il allait tomber le costume. Du coup, ça cassait un peu le suspense. Quoique d’un autre côté, il y avait une petite partie de toi qui espérait que James Frain allait le faire aussi (tomber le costume). Oui, je sais : il jouait Cromwell, James Frain. Pas vraiment le gars connu pour être sexy, historiquement parlant. En même temps, le show n’était pas non plus estampillé « documentaire historique », que je sache… Bref.

James Frain, donc. 3 saisons, soit 18 épisodes d’espoirs déçus. 6 ans plus tard, j’ai toujours envie de pleurer en y repensant (et je considère toujours ça comme une insulte personnelle… et OUI : j’envisage aussi d’entreprendre une thérapie pour comprendre pour quelle obscure raison je souffre d’une très légère obsession sur le monsieur !).

D’un point de vue social et moral, si tu es une midinette, tu es aussi confrontée à des dilemmes insolubles. Oui, effectivement : c’est le propre des dilemmes… mais sérieux… il y a les petits dilemmes, les moyens dilemmes, les gros dilemmes… et les dilemmes des midinettes, c’est le stade encore au-dessus.

Parce que quand tu fais une découverte… t’as envie de la partager avec ta best Friend midinette, tu vois. Tu peux finir par faire une petite soirée Sherlock civilisée si tu es tombée sur une midinette qui gère (je ne te citerai pas… flippe pas, Magaly !). Ou alors, tu repenses à son égoïsme et à sa façon de systématiquement marcher sur tes plates bandes. Parce que toi, t’es une midinette digne et décente. Mais tu peux aussi tomber sur une midinette qui va perdre toute décence et toute dignité (ET TOUTE SOLIDARITE FEMININE, BORDEL !). Alors, à chaque découverte, tu as le doute. Et forcément… Attends, je pose ça là avant d’oublier (c’est la découverte qui a causé un drame dans ma vie amicale il y a quelques années) :

euh… de quoi on parlait, déjà ?

5 commentaires

      1. Je ne sais pas, je n’étais pas là, ce n’était pas moi. Tu dois confondre de Magaly…

        Et ne me dis pas que les apericubes avec le rosé ça le fait aussi, hein, bon !!! Je sais de quoi je parle et le rosé…bon ok…

        Et sinon, quand est-ce qu’on regarde Iron Man ? 😄

      2. Dans ma grande bonté, je suis prête à me sacrifier pour Iron Man. Mais du coup, je le regarde avec quelle Magaly ?! Je finis par me perdre, dans cette histoire ! :p

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s