Il y a maintenant quelques années que je pratique le Hâtha Yoga. Je m’y suis mise un peu par hasard, lors d’un voyage aux USA. Et j’ai fini par me dire que je gagnerai forcément à pratiquer plus régulièrement. Et cette pratique s’est révélée pleine de bienfaits… dans la gestion de ma petite entreprise. Je te livre le top 3 des leçons que je dois au Hâtha Yoga dans ma vie pro.

Leçon n°1 – Il faut toujours « tendre vers… »

Je ne vais pas te mentir : dans ma jeunesse, j’étais une geek. Mon sport préféré était le code et quand je quittais mon ordinateur et mes BD, c’était pour aller prendre l’air… au cinéma. Je te laisse imaginer mon premier cours, au milieu de yogis californiens, qui pratiquaient plusieurs heures par jour, depuis plusieurs années….

Je crois qu’il y a un hashtag, pour ça : #LaSolitude !

La magie du yoga, c’est qu’intellectuellement, tu peux savoir exactement ce qu’il faut faire et comment il faut le faire pour que ta posture soit absolument parfaite. Mais physiquement, c’est une autre histoire. Même les pratiquants avancés ont besoin de toute une vie pour espérer, « peut-être éventuellement, sous toutes réserves, atteindre la perfection. Alors les débutants… je ne t’en parle même pas ! Le secret, c’est de faire de son mieux sans se faire violence. Inutile de fixer sur la posture parfaite, commence par tendre vers elle. Et à chaque fois, tu te rapprocheras un peu plus de la réussite.

Concrètement, dans notre vie d’entrepreneur ou de travailleur indépendant, on a tou.te.s tendance à chercher la perfection. On s’est forcément déjà retrouvé.e devant sa feuille ou son écran, à planifier minutieusement une action parfaite. Le site parfait, le produit parfait, le lancement parfait… D’ailleurs – merci Google ! – quoi qu’on fasse, on peut savoir exactement comment le faire parfaitement… en théorie ! Dans la pratique, rien ne sera parfait. Alors, on pourrait arrêter avec l’obsession de la perfection. Faire de son mieux, c’est le début de la réussite.

Leçon n°2 – Créer notre propre espace/temps

Je vais te faire un aveu : je suis un peu schizo. Quand tu me sors de mon cadre pro, je deviens un brin électrique (c’est la version Ego Friendly pour admettre que je suis en freestyle en permanence). Et ce qui n’est pas terrible pour pratiquer. Au point que j’avais quasiment abandonné le Yoga. Jusqu’à ce que je me décide à m’inscrire à un cours. Même si je n’avais pas le temps. Et que… et que… et que… et surtout, que je n’avais pas le temps. Tu connais ça, non ? Parce que quand je passe en revue les entrepreneurs & indépendants que je connais, soit en tant qu’amis, soit dans un cadre pro, ce qui revient le plus, c’est cette fichue problématique du temps.

Mais en tant qu’entrepreneurs ou indépendants, on est les seuls à pouvoir gérer notre espace/temps. Et on a tendance à le remplir d’obligations pros, familiales, sociales… en s’oubliant complètement.

Pourtant, prendre soin de soi, c’est prendre soin du coeur de son entreprise (et si le coeur lâche, elle n’ira pas loin) ! Si on veut faire décoller notre activité, on doit s’autoriser aussi à souffler !

 

Leçon n°3 – Le mentoring, c’est la vie. Et déléguer, c’est bien aussi.

Le fait que je sois incapable de me poser, de me détendre et de pratiquer seule est assez paradoxal, vu que je suis formée à la sophrologie et que je me débrouille plutôt bien (c’était la minute d’autosatisfaction by Pilou 😀 !). Eh oui, en fait, si je n’étais pas accro à mon job, je pourrais me reconvertir en Maître Yoda de la zénitude… alors que je ne suis pas capable de me zénifier moi-même ?! En même temps, on est combien d’entrepreneurs & d’indépendants à être dans la situation du cordonnier terriblement mal chaussé ? Je suis sûre que toi-même, tu sais…

Il y a quelques années, j’avais enchaîné coaching et formations pour pallier à mes faiblesses du moment. Je me croyais donc dans la catégorie des entrepreneurs & indépendants prêts à investir sur eux-mêmes, et c’était top… Mais le Yoga m’a fait intégrer une nouvelle idée : même quand on sait faire, on a le droit de déléguer. D’ailleurs, ça contribue à créer notre propre espace-temps (voir leçon n°2 😉 !). Avoir du temps, pour se ressourcer ou pour se concentrer sur un autre aspect de notre activité, ça se révèle étonnamment rentable, au final !

Tu veux t’essayer au yoga à la maison ?

Je pose ça là 🙂 !

On reste connecté ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.