Rien de pire que de publier un texte et de découvrir une sublime coquille. Ou une phrase un peu bancale. Sur un blog, on peut toujours la corriger. Mais quand ta Newsletter est partie… elle est partie ! Tu stresses à chaque fois que tu te relis ? Respire ! Je te propose quelques astuces de pro qui devraient t’aider !

 

1 – Lis pendant 30 minutes par jour (au moins)

En 2016, l’université de Yale a travaillé sur les bienfaits de la lecture sur la santé. Selon cette étude, lire plus de 3h30 par semaine pourrait prolonger ta durée de vie de 20%. Et pour ne rien gâcher, que tu arpentes les couloirs de Poudlard ou les allées du Bonheur des Dames, ton esprit imprime la bonne orthographe des mots. Et ça, ça aide drôlement à repérer tes propres coquilles !

Si tu ne sais pas quoi lire, tu peux toujours faire un tour du côté de ma bibliothèque Instagram (dans laquelle il n’y a pas vraiment d’effets de style/mise en scène… j’y range presque exclusivement mes livres 😀 !). Cette année, je prévois surtout une petite opération #GiveAway pour offrir quelques-uns des livres que j’aime. Le premier sera On la trouvait plutôt jolie X Michel Bussi. Si ça te tente, suis donc le lapin blanc Pilou sur Insta (et fais-moi savoir que tu aimerais recevoir le livre en likant ce post avant le 30 janvier minuit).

2 – Laisse reposer ton texte (et ton esprit !)

Je sais. Parfois, c’est compliqué. Parce que tu es très en retard pour poster/publier/partager ton contenu. Ou parce que tu as tout simplement hâte de le faire. Mais pour corriger ton texte, il te faut un minimum de recul. J’ai souvent entendu dire qu’idéalement, il fallait laisser passer 12H avant de revenir sur un texte. Personnellement, lorsque cela est possible, je vais joyeusement jusqu’à 24H. Tu as seulement quelques heures devant toi ? Fais un break. Qu’il s’agisse de bosser sur autre chose, d’aller déjeuner ou de t’offrir une séance de méditation.

3 – Relis-toi à haute voix

Et pas avec un débit de mitraillette 😉 ! Une lecture à haute voix permet de donner corps à tes écrits. Cela de permettra de juger la fluidité du texte et de repérer les répétitions et les phrases trop longues. Pense à bien marquer les ponctuations, pour t’assurer que chaque signe est bien placé… ou pour repérer ceux qui manquent !

4 – Modifie la taille et la police de caractère

Ce n’est pas une vue de l’esprit : il est plus facile de repérer les coquilles sur une feuille de papier que sur un écran. Il y a même une étude qui le prouvait par A+B… mais comme j’ai omis de bookmarker le lien, tu devras me croire sur parole ! Étant attachée à la sauvegarde de l’environnement, je t’avoue que je n’imprime que les textes de mes clients. Pour ce qui est de mes propres écrits, j’ai opté pour la solution alternative, chipée à une collègue : modifier la police de caractère (et éventuellement la taille). Ne me demande pas pourquoi, mais je ne vois pas les coquilles en Calibri (la police préférée de mes clients), alors qu’elles me sautent aux yeux en Arial. Mais au-delà de ça, changer la police de caractère donne une nouvelle physionomie au texte, ce qui est plutôt rafraîchissant pour le cerveau.

5 – Relis-toi à l’envers

Oui, tu as bien lu à l’endroit : je te conseille de lire à l’envers. En partant du dernier mot. De droite à gauche. Cela évitera à ton cerveau d’être parasité par le sens des phrases. Il sera ainsi plus simple de te focaliser sur l’orthographe.

La relecture, ce n’est vraiment (mais vraiment) pas ton truc ?

Tu peux toujours faire appel à Pilou pour relire ton texte !

On reste connecté !

5 commentaires

    1. Moi aussi : lorsqu’une collègue me l’a soufflée, j’ai été sceptique. J’ai d’ailleurs mis du temps à faire l’expérience. Je ne suis pas certaine d’avoir une explication logique à ce phénomène, mais ça fonctionne… on va dire que c’est le principal 😉 ?!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.