Indépendants : comment survivre au #Covid_19 ?

Une seule chose est sûre. Personne n’a le mode d’emploi. On improvise ensemble ?

Habituellement, le dimanche soir, je fais un point sur la semaine qui s’annonce : rendez-vous, planning d’écriture, etc. Cette semaine, je ne te cache pas qu’il y a comme un moment de flottement. Comme tout le monde, je me pose la question : que va devenir ma petite entreprise ? Je n’ai pas de réponses précises, ni même de mode d’emploi… Sans quoi, il y a longtemps que je serais à l’Elysée (voire même à l’ONU ?!). Mais je vais m’efforcer de faire comme tout le monde : improviser. Au cas où cela puisse t’être utile, je partage avec toi mes errances et mes idées…

Continuer à lire … « Indépendants : comment survivre au #Covid_19 ? »

L’auteure de tous tes maux ?

Une auteure. Sans faute de frappe ni d’aucune sorte. N’en déplaise à certain.e.s.

Je te reviens aujourd’hui parce qu’il n’est jamais trop tard. Et aussi parce que j’ai une petite anecdote à te raconter. Une histoire de mots et de petits bobos.

Continuer à lire … « L’auteure de tous tes maux ? »

Trick or treat ? aka le retour du retour de Pilou

Trick or treat ? Tu sais ce qu’on dit… Mieux vaut tard que jamais… #PilouIsBack

Je ne sais même pas comment entamer ce billet… Si tu me connais, tu sais que ce n’est pas tous les jours que je cherche mes mots. Si tu ne me connais pas, sache qu’à l’oral comme à l’écrit, Pilou est une véritable pie (rapport à ma façon de bavarder en permanence… rassure-toi : je ne vole pas tout ce qui brille… il faut dire que côté paillettes, il y a tout ce qu’il faut dans ma garde-robe, et sans l’intervention de Kevin, s’il vous plait !). OK, j’ai raté le rendez-vous que je t’avais donné à la rentrée. Mais je suis donc de retour. Comme dit le vieil adage : mieux vaut tard que jamais… C’est tard, mais c’est maintenant !

Continuer à lire … « Trick or treat ? aka le retour du retour de Pilou »

Rendez-vous à la rentrée !

Je n’allais pas partir en vacances sans te dire un petit mot. MERCI ❤ !

Oui, effectivement. Je suis partie en « vacances » le 1er août. Mais je n’ai pas déserté tout de suite le bureau. Je ne vais pas te mentir : j’adore mon job. Presque autant que je hais l’administratif. Autant dire qu’il me fallait bien 48H pour reprendre les choses en main. Et puis, il y a un truc que je voulais te dire…

Continuer à lire … « Rendez-vous à la rentrée ! »

#VisMaVieDeRédacWeb… littéralement !

Un lundi calme… ça tombe bien : ça me permet de te le raconter !

C’est certainement LA question que l’on me pose le plus : à quoi ressemble la journée d’un.e rédac’web ? Et c’est toujours un casse-tête pour y répondre, car cela varie radicalement d’un jour (et d’une période) à l’autre. D’autant que la traduction occupe de plus en plus d’espace dans mon planning. Je vais essayer de te donner au moins une petite idée. Alors, si tu fais partie des personnes que ça intéresse : bienvenue dans mon lundi (qui s’annonce pour une fois assez calme… je suis donc heureuse d’avoir l’occasion de l’immortaliser dans un article 😀 ) ! 

Continuer à lire … « #VisMaVieDeRédacWeb… littéralement ! »

#VisMaVieDeRédacWeb // Celui à qui on refusait 100 balles et un mars

Agressive, insultante et méchante. Maîtresse Pilou, à ton service…

Oyez ! Oyez ! Licornes, Donz’Elles et Dam’Oiseaux, Pilou s’en revient aujourd’hui te conter comment elle s’est plantée. Pour la première fois en 12 ans d’activité (seulement 5 sur la plateforme où l’a tragédie s’est déroulée), j’ai eu des frictions avec un « client » (oui, je mets des guillemets… libre à toi d’interpréter ça comme tu veux…). Le jeune homme m’a même traitée de méchante, agressive et insultante. Le coquin. Devrais-je te cacher ce triste incident ? Que nenni… On n’apprend jamais aussi bien que de ses erreurs. Et par la grâce d’Internet, on peut même apprendre de celles des autres. Et je pense que l’anecdote peut t’éviter des déconvenues, en particulier si tu débutes…

Continuer à lire … « #VisMaVieDeRédacWeb // Celui à qui on refusait 100 balles et un mars »

Relecture & Correction ou édition : quelles différences ?

La relecture & la correction, ce n’est pas comme l’édition. Je t’explique pourquoi. En résumé.

Récemment, je suis tombée sur un site qui m’a fait avoir un léger pic cardiaque. Une jeune collègue exposait ses prestations, proposant notamment 2 niveaux de correction. La correction « low cost » et la correction « premium », en gros. J’avoue que le concept m’a laissée sceptique : est-ce qu’il s’agissait de ne corriger que les verbes en low cost et d’une correction complète en premium ? En réalité, la version low cost était une relecture & correction basique tandis que la version premium était un curieux mix d’édition et de réécriture, si j’ai bien saisi. Que nos clients soient confus sur nos prestations, c’est normal : la tribu des Rédacteurs Web constitue un peuple étrange aux habitudes encore obscures. Qu’un.e membre de la corporation soit dans le flou, en revanche, c’est franchement malaisant (1). Après le « rafraîchissement » de ton site web, je te propose donc de faire un petit point sur deux autres de mes prestations, souvent complémentaires et pourtant distinctes.

Continuer à lire … « Relecture & Correction ou édition : quelles différences ? »

Pourquoi (et comment) rafraîchir le contenu de ton site ?

Aujourd’hui, je te parle de l’une de mes prestas préférées (et pourtant la plus mal connue !).

De toutes les prestations que je propose, il y en a une qui a mis du temps à trouver sa place : le content refreshing. Le principe est simple : il s’agit de dépoussiérer le contenu d’un site internet. La question étant : pourquoi ? Quel intérêt est-ce que cela peut bien avoir ? Toi-même, tu te poses peut-être la question. Eh bien, permets-moi de te livrer quelques éclaircissements sur ce mystère !

Continuer à lire … « Pourquoi (et comment) rafraîchir le contenu de ton site ? »

Le client n’a pas toujours raison. Parfois, c’est un con.

Surprise : le rédac’web est un cupcake/presta/humain comme les autres.

Ah. Le manque de reconnaissance du métier. Ah. La totale ignorance du temps, de l’énergie et accessoirement des compétences qu’exige un bon contenu web. J’avoue que j’ai perdu la fibre militante. Mais certains jours, je ne suis pas d’humeur à supporter l’indécence. Genre : aujourd’hui. Parce qu’il se trouve que j’ai des clients qui me rémunèrent pour leur offrir un travail de qualité, effectué dans les temps. Et perdre mon temps avec les propositions foireuses, ça ne va pas être possible… Mais je vais quand même prendre le temps de te partager un profil que tout rédac’web croise au moins une fois dans sa vie (quand ce n’est pas une fois par semaine !).

Continuer à lire … « Le client n’a pas toujours raison. Parfois, c’est un con. »

%d blogueurs aiment cette page :