Aujourd’hui, on oublie le content marketing pour une opération shopping ! Je ne sais pas ce qu’il en est pour toi, mais si je ne suis pas fan des bonnes résolutions, j’attends toujours avec impatience de pouvoir inaugurer mon nouvel agenda. Papier. Oui : je reste tout au stylo et au papier

…parce que si je note un rendez-vous, je m’en souviendrai et je n’aurais plus besoin de consulter mon agenda. Mais si je ne le note pas noir couleur sur blanc, je vais consulter 50 fois l’appli de mon smartphone et l’oublier autant de fois. Je n’ai jamais dit que c’était logique. Bref.

Je craque généralement pour des modèles assez volumineux car mon agenda fait plus office de journal : j’y colle directement les cartes de visites, je collecte les souvenirs aussi précieux qu’entrée de musée et de ciné (voire même flyers), j’y note des listes souvent improbable, le temps qu’il fait, ce que j’ai fait… Oui : mon agenda est aussi un diary digne d’une ado et un bullet journal. Ce qui explique qu’aux alentours du mois de mai, il déborde et je sois obligée de me rabattre sur des solutions de secours parfois douteuses.

Bref again.

Comme tous les ans, je me suis lancée dans la quête d’un nouvel agenda, en ligne cette année, pour cause de fièvre carabinée d’entre deux fêtes (toi-même tu sais… car j’ai cru comprendre que je n’étais pas la seule à célébrer les fêtes de fin d’année au Doliprane… wouhou : quelle ambiance !). Bref again again.

L’agenda piquant (chez HappieScrappieCrafts)

L’agenda intemporel : Eton chez Oberthur

L’agenda trendy : Inspiration chez Kikki K

L’année dernière encore, j’aurais craqué pour l’un d’entre eux, mais cette année, j’ai décidé d’être forte et de résister. Finalement, j’ai décidé de prendre les choses autrement et d’investir tout bêtement dans un véritable bullet journal. Oui, je sais qu’il existe désormais la version bullet agenda. Mais ceux que j’ai croisé ne tiendraient pas 10 jours avec ma manie de la note à tout va. Donc je tente le basique, version Marabout (que j’avais shoppé IRL chez Nature & Découvertes pour être « juste » un bullet journal, au départ) :

Certes, on le trouve à peu près partout, mais il reste assez sobre pour être largement customisé. Je suis déjà prête à dégainer mes Paper Mate (alliés indispensables des addicts du bullet journal, du coloriage zen, mais aussi du sketchnote… je suis la seule à être addict de tout ça à la fois ?).

On reste connecté ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.