Aujourd’hui, je te présente mon petit coup de cœur du moment : Elles ont conquis le monde. Alexandra Lapierre et Cristel Mouchard nous racontent « Les grandes aventurières, 1850 -1950 », et c’est inspirant. Un peu bref, mais inspirant !

Habituellement, je suis plutôt librairies de quartier. C’est assez rare que je « shoppine » ma lecture chez Nature & Découvertes, mais hier, un petit bouquin m’a accroché l’œil. Et comme j’avais 2 heures de transport à tuer pour rentrer, je me suis dit que « Tiens, après tout, pourquoi pas ? ». Quand je parle de petit bouquin, c’est que je le trouvais un peu fin pour son ambition affichée : nous raconter les grandes aventurières qui arpentaient le monde entre 1850 et 1950. Certes, elles ne sont pas si nombreuses que ça. Mais la vie de chacune mériterait sans doute un roman !

Il faut dire qu’Alexandra Lapierre et Cristel Mouchard savent raconter les destinées qui brisent les moules. La première a notamment signé Artemisia et Fanny Stevenson, la seconde a signé (entre autres) Aventurières en crinoline. Ici, elles compilent. On pourrait considérer « Elles ont conquis le monde » comme un best of des grands noms féminins du voyage et de l’exploration. Personnellement, j’apprécie que le livre soit aussi ponctué de brèves interventions pour replacer la vie de ces femmes dans leur contexte et pour rappeler que le terme d’« aventurier » faisait rêver quand celui d’« aventurière » évoquait la courtisane sournoise prête à dévorer ses victimes. On se dit d’ailleurs que les mentalités n’ont pas forcément évolué tant que ça…

Attention, tout de même, à ne pas se tromper : ces dames ont peut-être arpenté des terres sauvages quand il leur était interdit de porter un pantalon, mais elles ne sont pas forcément de grandes féministes. Tu en verras certaines porter haut la morale, les codes et le corset (littéralement !) chers à l’Angleterre Victorienne. Tu apprendras d’ailleurs au passage que l’hippopotame le plus têtu peut être dompté à grand coups de chatouilles derrières l’oreilles avec une ombrelle.

Les portraits brossés dans ce petit opus sont vifs, bien sentis, même si le format les rend un peu superficiels. Ils suffisent pourtant à t’aider à cerner ces tempéraments bien trempés. Les auteures ont la brillante idée de terminer par quelques lignes signées par l’aventurière qu’elles nous présentent : une bonne façon de mieux la cerner. Par ailleurs, elles nous fournissent aussi de nombreuses références pour en savoir plus, si l’envie nous prend de mieux connaître l’une de ses femmes d’exception (et il est probable que l’envie te prendra !).

« Elles ont conquis le monde » est un petit opus très utile pour rappeler quelques grands noms à notre bon souvenir, en réhabiliter beaucoup d’autres… et nous donner envie de partir à la découverte de femmes pour le moins inspirantes. Un must have !

On reste connecté ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s