On ne va pas se mentir : si WordPress est aussi populaire, notamment auprès des professionnels, c’est qu’il est extrêmement performant… mais aussi parce qu’il dispose de différents packages accessibles aux petits budgets ! Il existe de très bon plugins WordPress pour booster ton blog, notamment pour optimiser ton référencement. Hélas, sur les versions basiques (gratuite et Premium, si je ne m’abuse), il est impossible d’ajouter de nouveaux plugins. Il faut donc faire avec les moyens dont on dispose dans ces packs. Et il y a tout un tas de choses qui échappent aux néophytes (et parfois même aux utilisateurs plus avancés), dont une qui peut être extrêmement utile : l’extrait personnalisé ! Comme je zieute souvent du côté de chez mes lecteurs, je me rends compte qu’il est souvent laissé de côté. Et si tu commençais à l’utiliser ?

 L'usage du champ "extrait personnalisé" de WordPress permet d'optimiser ton blog

Qu’est-ce que l’extrait personnalisé de WordPress ?

Lorsque tu partages un article sur Facebook (ou l’un de ses petits amis !), tu as certainement noté que ton post est constitué d’un visuel et des premières lignes de ton article, n’est-ce pas ? Eh bien, l’extrait personnalisé de permet de modifier le texte. Au lieu des premières lignes de ton article, tu peux proposer un bref résumé (voire même un bon teaser si tu as le sens du story telling !).

Bon à savoir : certains thèmes WordPress utilisent l’extrait personnalisé. Ils affichent l’image mise en avant et ce texte court. C’est donc aussi une fonction pratique pour pimper un peu ton blog en évitant les tartines de textes.

Où trouver le champ « extrait personnalisé » ?

Il y a deux façon de rédiger et éditer un article WordPress. L’éditeur « old school » (mon préféré, d’ailleurs !) :

Situé le champ de l'extrait personnalisé dans l'éditeur WordPress

Le champ Extrait se situe juste sous celui dans lequel tu rédiges ton article.

NB – Il arrive que par défaut, il n’y ait qu’une ligne estampillée extrait : dans ce cas, il te suffira de cliquer sur la flèche située à droite pour dérouler et ouvrir le champ.

Une fois ce champ rempli, clique sur Enregistrer le brouillon, Publier ou Mettre à jour (en fonction de l’état d’avancement de ton article !).

Si tu es dans la team « version améliorée de l’éditeur », tu trouveras le champs extrait personnalisé sur ta droite, en déroulant Plus d’options :

Trouver le champ Extrait personnalisé de WordPress dans la version améliorer de l'éditeur

Comme dans l’exemple précédent, tu te contentes de sauvegarder, tu publies ou tu mets à jour en fonction de l’état d’avancement de ton article.

Pourquoi utiliser l’extrait personnalisé ?

Une meilleure lisibilité = un trafic boosté

Une intro tronquée au mauvais endroit par Facebook (ou un autre) et c’est le drame : un lecteur potentiellement très intéressé par ton article peut passer à côté, juste parce qu’il n’a pas saisi qu’il avait tout intérêt à cliquer. L’extrait personnalisé te permet d’accrocher l’attention (et d’améliorer ton trafic… #CQFD !).

En finir avec le contenu dupliqué

Les moteurs de recherche ont horreur du duplicate content (ou contenu dupliqué en version française). Et mine de rien, si tu partages l’intro de ton article sur Facebook, le même texte va apparaître deux fois à deux endroits différents. Pas bon. Si tu publies ton extrait personnalisé, ton intro n’apparaîtra plus que sur ton blog. Un petit détail ? Peut-être. Mais l’optimisation d’un blog, ça tient souvent à de petits détails 😉 !

LA META-DESCRIPTION !!!

Je hurle. Oui, oui. J’assume. Je vais même recommencer dans 3, 2, 1… LA META-DESCRIPTION !

Tu as horreur du référencement ? Même en suivant avec assiduité la série du Marketing pour les Licornes, le SEO tu n’y comprends rien ? T’aimes pas ça, ça te fait peur (ou ça te donne la nausée) ? Ne fais jamais l’impasse sur la meta description !

A quoi sert la balise meta description ? Tout simplement à indexer ton site (et son contenu). Si un moteur de recherche sait que tu as la réponse à la question que lui pose un internaute, c’est vers ton site qu’il va l’orienter. Comment est-ce qu’il sait que tu la réponse à cette question ? En consultant tes balises meta.

Cette balise s’affiche d’ailleurs dans les moteurs de recherche. Exemple :

Il se trouve que l’extrait personnalisé tient lieu de balise meta. Donc, il vaut bien la peine qu’on s’y attarde un peu 😉 !

On reste connecté ?

Illustrations : © Nietjuh

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.