Oui, je suis la première a employer l’expression « Google est notre/ton ami ! ». Au départ, il était bien clair que c’était ironique. Maintenant, un peu moins. La faute, notamment, à la recherche vocale : la tendance à en appeler à Google pour un oui ou pour un non est généralisée. Et en tant que rédactrice web, je suis bien placée pour te dire que c’est flippant. Je t’explique pourquoi.

Depuis que le web est web, on devient con. C’est un peu plus compliqué que ça, mais pour te la faire courte : à quoi bon apprendre quelque chose, puisqu’en cas de doute, il y a Google. Certes, le phénomène n’est pas nouveau :

Le plus marrant, c’est qu’avec mon côté rat petite souris mignonne de bibliothèque, je ne m’en suis pas rendu compte tout de suite. Je trouvais que les 3/4 des personnes que je côtoyais semblaient souffrir d’un début d’Alzheimer. Oui, parce qu’avec ce nouveau mode de fonctionnement (ajouté au nombre d’infos hallucinant qu’on voit passer sur les réseaux sociaux), on a approximativement le pouvoir de concentration d’une moule.

Bref. On n’a plus envie de rechercher ou d’apprendre quoi que ce soit (et on en a de moins en moins les capacités, de toute manière). Maintenant, laisse moi te dire autre chose…

Rédacteur web, c’est un vrai métier.

Malheureusement, je vois une bonne dizaine de jeunes qui n’ont pas envie d’avoir un patron, de moins jeunes qui en ont marre d’avoir un patron, de jeunes et de pas jeunes qui n’arrivent pas à avoir un patron. Et qui se disent que : « Tiens, je vais devenir rédacteur web ! ». Avec cette illusion totale : « Je peux écrire sur tout, il suffit que je fasse des recherches ». Sous-entendu… sur Google.

Voici le côté obscur de la rédaction web…

… quand tu ne sais pas faire, tu ne sais pas faire. Tu peux apprendre, évidemment. Mais il vaut mieux le faire *avant*. Sous peine de te retrouver transformé.e en usine à mots. Il y a tout un tas d’agences et de plateformes qui n’ont aucun scrupule à sous-payer pour des mots. Le but est de faire du remplissage. 

Attention, il y a d’excellent pros qui ont besoin de lancer leur activité. Et un grand nombre d’autres qui inventent purement et simplement ce qu’ils racontent. Ou qui font une recherche sur Google pour savoir ce que d’autres racontent sur un sujet (ou ce qu’ils ont inventé). Et qui compilent. Ou qui plagient carrément, d’ailleurs.

Ne les juge pas. Si le métier était mieux (re)connu, on ne verrait pas ce genre de dérives. Mais c’est un autre sujet : revenons à notre (pas) bon ami Google.

C’est un effet boule de neige.

Lorsque tu poses une question à Google, il est supposé te sortir la réponse la plus fiable. Sauf qu’il te sort souvent la réponse rédigée et référencée le plus adroitement. Tu as donc potentiellement une grosse erreur, qui va sortir en pôle position, et qui va donner lieu à d’autres articles, qui renforceront cette très grosse erreur etc.

C’est un coup d’épée dans l’eau, mais je voulais te le rappeler en ce début de semaine…

Quel que soit le sujet, dis-toi bien que Google est loin (mais alors TRÈS loin) d’être fiable.

Fais gaffe à ce que tu lis. Et méfies-toi des personnes qui te soutiennent qu’elles peuvent tout faire : elles peuvent effectivement faire de vraies recherches… mais il y a de bonnes chances qu’elles s’appuient sur le magma instable de Google (surtout si tu t’amuses à les sous-payer… parce qu’elles aussi, elles doivent bouffer !). Même sur les océans du web, on surfe sur des vagues vachement polluées. 

On reste connecté ?

8 commentaires

  1. En deux mots: Google, ça sert à trouver des sites web. Faire des recherches, recouper des informations, c’est un autre métier, pour lequel on peut occasionnellement se servir de Google ou d’un autre moteur de recherches.

  2. Il y a d’excellents sites d’informations autre que wikipédia, où les connaissances sont bien plus développées et intéressantes. Je repense à mon émission sur les Vikings lorsque je travaillais en radio. Wiki, c’est bien, mais j’ai trouvé un site regroupant un tas d’informations absolument impressionnant !! Idavoll qu’il s’appelle, et c’était clairement ma référence principale pour écrire 🙂
    Il faut savoir où chercher, et ce n’est pas toujours facile, mais avec ma « forma de journaliste » pour la radio, j’ai eu le temps d’apprendre un minimum comment trouver les infos 🙂
    Idem, pour Vlad Tepes, on croyait longtemps que sa tombe se trouvait sous une chapelle je sais plus où, et en 2014, on la (peut-être) retrouvée à Nice (si je dis pas de conneries, faut que je relise mon article x) ….)

    Merci pour le tiens d’ailleurs, j’aime beaucoup ta façon de rédiger 🙂

    1. Malheureusement, tous les débutants n’ont pas appris à sélectionner leurs sources. Et parfois, on ne leur laisse tout simplement le temps de faire des recherche. Heureusement, il y a des exceptions 😉 ! Merci ❤ (et pour Vlad Tepes, mes première recherches datent d'un mémoire que j'avais écrit dans le cadre de mes études, il y a une petite vingtaine d'années… on avait déjà une bonne demi-douzaine de localisations potentielles, mais depuis, j'ai perdu le fil… tu me donnes envie de me faire une petite session d'update sur la question !!)

      1. Ah ça… je débute mais j’essaye de prendre le temps de faire de la recherche ! C’est important pour ne pas livrer de la daube ^^

        J’adore Vlad, c’est mon idole x) héhéhé

      2. Oui, mais toi, tu as apparemment une formation. Ce n’est pas le cas de tous les débutants. Ah ah ! On a une idole en commun (si tu voyais la quantité de bouquins que j’ai conservé depuis… il faut dire que Google n’avais pas encore été inventé : je me demande si je n’aurais pas cédé à la tentation… on ne le saura jamais et c’est mieux comme ça 😀 !).

      3. Oui certes ^^’

        Ah bin Vlad c’est l’histoire de toute une vie ^^ Et son histoire qui a inspiré Dracula le Vampire j’adore 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.