Dans l’épisode précédent, nous avons évoqué les différents atouts d’un blog. Mais avant de partir tête baissée (grande spécialité des indés, ou c’était juste moi à mes débuts 😀 ?), on prend le temps d’y penser. Je te propose un petit article pour débriefer sur le sujet.

Les bonnes questions à se poser avant de lancer un blog

À quoi va me servir mon blog ?

On a parlé des généralités. Mais toi, tu comptes obtenir quel résultat, avec ton blog ? Si tu comptes simplement t’amuser et partager ta passion, c’est une chose. Si tu comptes développer ton business, c’en est une autre. Tu ne sais pas par où commencer ? Penche-toi simplement sur les fondamentaux :

  • De quoi je parle
  • À qui j’en parle
  • Pourquoi je lui en parle

Tu as déjà du mal ? Pas de panique. 9 fois sur 10, la création d’un blog conduit à faire un travail qui a été zappé ou survolé (à moins qu’il ne date un peu et que ton activité n’ait évolué !) : définir son identité de marque/d’entrepreneur et sa cible. Une psychanalyse de ton job, en gros. Ce qui peut faire un peu peur. Mais ça ne sert pas qu’à ton blog : ça conduit aussi à un plein épanouissement et un meilleur chiffre d’affaire 😉 .

Est-ce que j’ai le budget ?

Non : un blog n’est pas gratuit. Sur le web, il faut le savoir : tout à un prix. Surtout quand ça prétend être gratuit. Généralement, on retrouve 2 constantes : l’URL à rallonge et les publicités qui s’affichent. Or, une URL à rallonge et des publicités, c’est la combinaison idéale pour perdre toute crédibilité (et donc de l’argent). Mieux vaut investir d’emblée dans un nom de domaine et un plan d’hébergement sans publicité.

Est-ce que j’ai le combo ultime savoir-faire + temps + envie ?

Il y a quelques années à peine, je prônais l’authenticité. Je n’ai pas changé d’avis : pas besoin d’être un.e warrior de la rédaction web pour avoir un blog. Mais il y a quand même un moment où il faut dire les choses : la couleur de ta petite culotte et la dissection de tes états d’âmes, tout le monde s’en fout (et si ce n’est pas le cas c’est que tu es Beyoncé). Il faut que tes écrits « parlent » à tes lecteurs (ce qui marche mieux quand tu leur parles d’eux !). Et accessoirement, il faut qu’ils soient compréhensibles pour les moteurs de recherche.

Bref : entre professionnalisme et authenticité, écriture pour les lecteurs et séduction des moteurs de recherche, bloguer demande de jouer les équilibristes. Tu n’as jamais fait ça ? Commence par t’exercer : écrire un bon article de blog n’est pas si compliqué !

Bloguer demande aussi du temps. Et accessoirement de l’envie. Tu n’aimes pas écrire, tu ne peux pas t’organiser pour le faire ou tu n’as juste pas envie ? Il te faudra dégager un budget pour déléguer la production de contenu.

Ton futur blog en 3 points

  1. une orientation éditoriale
  2. un budget
  3. une organisation

Un commentaire

  1. Tout à fait d’accord ! Moi j’ai un blog pour m’amuser mais même là j’apprends à faire attention à ce que je poste. C’est une très bonne école. j’ai appris beaucoup en écrivant des articles sur mes passions.
    Aujourd’hui je réfléchis sur un blog pour un projet en lien avec mes collections mais là ce sera plus pro parce que l’objectif est différent. Donc je me creuse la tête pour bien dégager ce que je veux vraiment. ça cogite, ça cogite 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.