Je ne sais même pas comment entamer ce billet… Si tu me connais, tu sais que ce n’est pas tous les jours que je cherche mes mots. Si tu ne me connais pas, sache qu’à l’oral comme à l’écrit, Pilou est une véritable pie (rapport à ma façon de bavarder en permanence… rassure-toi : je ne vole pas tout ce qui brille… il faut dire que côté paillettes, il y a tout ce qu’il faut dans ma garde-robe, et sans l’intervention de Kevin, s’il vous plait !). OK, j’ai raté le rendez-vous que je t’avais donné à la rentrée. Mais je suis donc de retour. Comme dit le vieil adage : mieux vaut tard que jamais… C’est tard, mais c’est maintenant !

Au point où j’en suis, fuck la solennité… je m’en vais répondre à toutes les questions que tu (ne te) poses (pas) en mode diva

Alors, Pilou, où étais-tu ?

Ici, là et même ailleurs. Cette année, j’ai renoncé au co-working pour des raisons d’emploi du temps, car je bouge beaucoup pour aller bosser auprès de mes Piloutés. Comme tu le sais peut-être, je travaille beaucoup sur les thématiques Home/Design et E-Commerce. Et il se trouve que je suis plus percutante quand je peux voir ce dont je parle. Je me suis aussi laissée librement inspirer par Wriiters (la plateforme sur laquelle je vends mes articles Prêts à Publier), et je fréquente plus de salons afin de pouvoir proposer du contenu toujours plus exclusif. Pour d’évidentes raison de planning, je suis surtout ce qui se passe en région PACA, ce qui ne m’a pas empêchée d’aller faire un petit tour du côté de mon bien-aimé Maison & Objets. Certes, il est un peu tard pour débriefer, mais je pose quand même ça là…

View this post on Instagram

#home #design #inspiration #tendance

A post shared by Gabrielle (@donzelles) on

Et donc, Pilou, que fais-tu ?

Je bosse (peut-être pour toi… je sais qu’il y a des Piloutés qui passent par là dans le furtif !). Je l’avais brièvement évoqué : depuis quelques mois, je propose aussi une prestation Traduction, et pour ne rien te cacher, j’ai mis quelques mois à trouver le bon équilibre et une organisation qui fonctionne. Comme tu sais que je ne suis pas du genre à te cacher mes moments de solitude (la preuve ici, et sans doute ailleurs), je ne vais pas te mentir : j’ai flirté dangereusement avec le burn-out et il était temps que les vacances d’été se pointent. Il a quand même fallu encore quelques ajustements à la rentrée. Et maintenant, ça roule, ma poule !* 

*Expression interdite de publication depuis 1987

Du coup, Pilou, où te trouver ?

Du côté d’Instagram souvent, sur le compte @Instabouquine pour mes errances littéraires et sur le compte @donzelles pour tout le reste : mon quotidien de plume du web, des trouvailles improbables, des coups de coeur déco et… quelques moments de solitude aussi (en même temps, la dignité, c’est très surfait). Et avec un peu de chance, ici aussi… Un jour, moi aussi, j’aurais un blog, un vrai, capable de refléter mon travail, plutôt qu’une collection d’articles en mode « détente des neurones ». Never (gonna) give (you*) up !

*Ouais, c’est bancal… mais j’ai cette chanson en tête depuis 2 bonnes heures et que je voulais à tout prix la caser !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.