Avant de prendre la plume à temps plein, j’ai passé près de 6 ans à prendre soin de ma boutique en ligne. Ceux qui se rappellent cette lointaine époque (#OhLeCoupDeVieux) me diront : Qu’est-ce que tu racontes, Pilou ? Tu avais aussi une boutique physique. Affirmatif. Mais comme tout le monde, je me suis pris les débuts de notre bonne amie La Crise, et ce sont bel et bien les ventes en ligne qui ont sauvé mon chiffre d’affaire. Autant te dire que j’ai appris 2 ou 3 choses cruciales sur la pire ennemie (ou la meilleure alliée) de la boutique en ligne : ces sacrées fiches produits.

Les fiches produits finissent mal en général…

Les fiches produits, c’est LA PLAIE

Si tu utilises Prestashop, tu constateras qu’il y a tout un tas de champs à renseigner sur une fiche produit. Sans parler des visuels à télécharger. Et encore, ça, c’est quand tu utilises la version de base. Si tu veux une boutique performante, il va effectivement falloir songer à investir dans un module complémentaire au moins, pour un meilleur référencement. Autant dire qu’entre le temps que tu y passes et les petites dépenses annexes, tes fiches produit ont un coût. Et si tu fais l’impasse sur ces pestes ? Elles te coûteront encore plus cher à cause des ventes à côté desquelles tu passeras. Or, je suis bien placée pour le savoir, vu que je suis passée par là moi-même : il arrive toujours un moment où on craque, même si on se dit sincèrement qu’on reviendra sur tel ou tel produit plus tard…

Les fiches produits c’est LA BASE

Tes fiches produits, pour toi, c’est une corvée ? Mauvaise nouvelle : elles sont pourtant cruciales pour ton e-commerce. Je sais, c’est moche. Parce que ce n’est pas seulement une question de référencement. Elles te sont aussi très utiles pour les comparateurs en ligne, et surtout pour rassurer tes clients. Bref, tu peux avoir le plus-beau-site-du-monde-de-l’univers, si tu ne prends pas soin d’elles, tes fiches produits peuvent tout faire foirer.

Alors, qu’est-ce que je fais avec mes fiches produits ?

1 – J’anticipe. Surtout si je fais rentrer des produits spécifiques pour certaines occasions (Halloween, Noël, Saint Valentin etc…). Pas question d’attendre le dernier moment pour s’y mettre dans la précipitation.

2 – Je soigne le visuel. Et bien sûr, ça commence par une jolie photo. Mais une jolie photo renommée : pas question de garder un nom du type image001.png. Sur ma lancée, je renseigne la balise ALT et je mets une légende.

3 – Je ré-écris l’URL de ma fiche produit. Parce qu’une URL du type catégorie et numéro de produit, ça ne le fait pas. L’idéal ? Le nom précis du produit et éventuellement un ou deux mots clés (en évitant l’éternel pas-cher, on est d’accord ?).

4 – Je soigne les détails (surtout quand ils n’en sont pas). Non, on ne fait pas l’impasse sur la balise TITLE, et encore moins sur la META description. Je vais même le répéter en criant :  NON, ON NE FAIT PAS L’IMPASSE SUR LA BALISE TITLE, ET ENCORE MOINS SUR LA META DESCRIPTION.

5 – Je soigne le contenu de ma fiche produit. Et je ne cède pas à la tentation de la facilité. En particulier celle du copié/collé de la description présente sur le packaging du produit. L’idéal ? Toutes les infos techniques/pratiques et un petit texte unique. Oui, pour chaque produit (je sais, c’est chaud… c’est pour ça qu’il y a des rédac’web à qui tu peux déléguer… même que certaines – genre Pilou –  elles te soignent aussi le Title et la Meta-description… j’dis ça, j’dis rien 😉 !).

6 – Je pense aux liens. Tous les liens. Notamment les liens externes (de préférence de qualité, cela va sans dire). Mais aussi les ventes croisées (Prestashop te permet d’associer les produits les uns avec les autres).

Si tu adoptes ces quelques règles, tu devrais déjà améliorer considérablement tes fiches produits… et tes ventes !

On reste connecté ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.