Un bon article de blog concilie SEO (optimisation pour les moteurs de recherche) et bonne expérience utilisateur. Le sujet est pertinent pour le lecteur, le texte est structuré et bien illustré. Un bon article de blog ne se distingue pas seulement par sa valeur informative et son impact sur le référencement : il contient aussi le plus souvent un appel à l’action. Entre autres (car il faut penser par ailleurs à quelques petits détails, tels les balises et les liens). Bref ! De la conception à la rédaction, il y a de quoi faire (et penser !). Si tu en doutais (bouh ! pas bien !), c’est un vrai métier. Tu es du genre à prendre les choses en main et à te lancer dans la rédaction de tes propres articles ? Je te propose aujourd’hui de faire un point sur les bases !

Rédiger un bon article de blog - Exemple de plan de travail

Les étapes préparatoires

Choisir le bon sujet

Si tu passes fréquemment par ici, tu dois savoir que ce petit coin de web est un peu un lieu de décompression. Je n’ai pas peur de te raconter ma vie ou de te partager tout un tas d’avis qu’on ne me demande pas. Je le fais en toute connaissance de cause et je me dois de t’en informer : c’est une très mauvaise idée. Un bon article de blog repose sur un sujet pertinent pour tes visiteurs. Tu peux répondre à une question que se pose tes clients & prospects, exposer une étude de cas ou encore te positionner sur un sujet d’actualité

Un article bon article de blog est aussi un article utile… pour toi ! Il est judicieux d’y glisser un Call to Action (« appel à l’action »). Tu peux souhaiter conclure une vente, conduire tes lecteurs à s’inscrire à ton prochain webinaire, ou encore les encourager à partager ton article… Tiens compte de ton objectif lorsque tu choisis ton sujet.

Choisir les bons mots-clés

Tu l’attendais : nous y sommes ! Il est temps de choisir les mots clés que tu vas travailler dans ton article. Il existe un certain nombre d’outils en ligne pour les trouver (notamment Ubersuggest). Ne fais pas l’impasse sur d’autres outils tout aussi performants : exploite ton cerveau et le bon sens. Halte au jargon de professionnel : priorité aux termes que tes clients utilisent naturellement !

Lister les liens à insérer !

Sur ce blog, je ne me prive  pas de briser joyeusement les règles et d’insérer les liens (internes ou externes) comme ils viennent. Quand je « rédactionne » pour mes clients, il en va très différemment : j’établis précisément la liste des liens à insérer dans l’article. C’est forcément l’option que j’aurais tendance à te recommander : prépare la liste des liens que tu veux/dois insérer dans ton article avant d’entamer la rédaction ! Choisis ces liens dans une optique de cohérence (en particulier pour tes liens internes) et de qualité (pour les liens externes).  Au moment de les insérer, pense à paramétrer la cible : un lien peut s’ouvrir dans un nouvel onglet ou dans le même.

Attention à ne pas négliger le temps consacré à ce travail préparatoire !

Un bon article de blog : un sujet exclusif et bien préparé

La plupart des néophytes tiennent compte du temps consacré à la rédaction et à la publication d’un article. Or, le travail préparatoire prend du temps !

Le contenu d’un bon article de blog est exclusif : tu peux le rédiger en t’appuyant sur ton expertise et/ou te lancer dans un interview ou des recherches sur le sujet que tu traites. Le travail préparatoire est ainsi souvent plus long que le travail de rédaction. Il est important d’en tenir compte car bien évidemment, le temps c’est de l’argent. Il peut être plus avantageux de déléguer la rédaction de tes articles de blog !

La rédaction 

Faire le plan de l’article

Un bon article de blog est rédigé suivant un plan précis et logique. Si  n’est pas ton fort, adopte un plan basique qui a largement fait ses preuves :

Titre de l’article

Intro

Sous-Titre 1

1er paragraphe

Sous-Titre 2

2ème paragraphe

Sous-Titre 3

3ème paragraphe

La conclusion (contenant le fameux appel à l’action !)

En fonction des idées que tu souhaites développer, tu peux décliner ce modèle en ajoutant des paragraphes (idéalement 1 paragraphe = 1 idée).

Et le titre, au fait ? Personnellement, c’est à ce stade que je choisis le titre quand je « rédactionne » pour moi (en ne tenant pas forcément compte des bonnes pratiques, d’ailleurs 😀 !). Certains clients me proposent un sujet qui m’évoque un titre et je « déroule » le plan. A moins que je ne propose le sujet et le titre qui va avec. Peu importe, au bout du compte : le tout est de choisir un titre idéalement court, clair et percutant.

Rester centré !

Idéalement : 1 article = 1 sujet. Il est fréquent que la rédaction de ton article t’amène à envisager tout un tas d’autres sujets. Tu es tenté de tous les aborder ? Comme le chantait si bien France Gall : Résiste ! Prouve que tu existes. Je te recommanderais volontiers d’avoir toujours un carnet et un crayon ou un fichier ouvert, afin de noter tes bonnes idées. Cela t’évitera de les oublier et tu constitueras par ailleurs un bon réservoir de sujets d’articles !

Bien doser les mots-clés

Un bon article de blog concilie SEO et bonne expérience utilisateur. Je l’ai déjà dis en intro. Je le redis ici. Attention à ne pas surcharger ton article de répétition et à ne pas « tordre » le texte pour insérer des mots clés. En termes de référencement, l’abus de mots clés est contre-productif. Et cela nuit généralement à la fluidité du texte !

L’édition et la publication

Sélectionner les visuels

Un bon article est un article bien illustré. Les images permettent d’aérer le texte, mais pas seulement : les internautes partageront plus volontiers un article offrant un joli visuel et leurs contacts cliqueront plus facilement si elle les attire. Désormais, il existe plusieurs banques d’images pour trouver de belles illustrations sans débourser un centime. Mais attention : qui dit « visuel » ne dit pas seulement « photo » ! En fonction de ta thématique, tu peux opter pour un cinemagraph ou encore pour une infographie (entre autres !).

Pour le bien de ton référencement (et pour tes visiteurs !), adopte 4 bonnes habitudes :

  1. Réduire le poids des images trop lourdes
  2. Si nécessaire, renommer les images en utilisant des termes explicites
  3. Renseigner la balise Alt
  4. Respecter les termes de la licence et créditer l’auteur le cas échéant

Soigner la mise en page 

Un bon article de blog est lisible sur tous les supports : ordinateur, smartphone et tablette. L’idéal est de disposer d’un outil permettant un aperçu sur ces différents supports.  N’hésite pas à user des options telles que la couleur, les listes à puces etc. pour aérer le texte… et pour faciliter une lecture en diagonale  (car non : tous les internautes ne liront pas ta prose avec passion et révérence !).

Dans la foulée, pense SEO : <h1> pour le titre, <h2> pour les sous-titres etc.

Ces petits « détails » qui n’en sont pas (mais vraiment pas) !

Les néophytes ont tendance à laisser de côté quelques petits « détails » qui sont capitaux. Notamment les balises Title et Meta-description qui ont une importance plutôt cruciale lors de l’affichage des résultats de recherche :

Les balises Title et Meta-description s'affichent dans les résultats de recherche.

  • La balise Title est une accroche brève et explicite du sujet de ton article
  • La Meta-description est un aperçu du contenu de ton article

Un bon article de blog – comme tout autre page ! – dispose d’une URL personnalisée. L’idéal est qu’elle soit aussi brève que possible et en lien avec le contenu.

Tu as tenu jusqu’ici et tu te dis peut-être que Pilou, elle est mignonne, mais pour des « bases », ça fait quand même beaucoup d’infos à retenir !… Eh bien, je te confirme : je suis mignonne (après, côté modestie, il y a des lacunes 😉 !) et je te propose donc un plan de travail à télécharger (en version doc ici ou en version .pdf par là).

 On reste connecté ?

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s